Skip to content

Les sauvegardes de données de caisse enregistreuse

Les vieux systèmes de sauvegarde de données

La sauvegarde des données est un problème aussi vieux que l’informatique. Je me souviens de l’époque où le seul moyen de stockage des informations était une disquette 3 pouces 1/2. A cette époque, les contenus multimédias était tellement pixélisés que le plus moche d’entre-nous pouvait se faire passer pour une star.Les photos et les vidéos sont aujourd’hui de très haute qualité et les ordinateurs et smartphones assez puissants pour les traiter avec efficacité. La conséquence inévitable qui en résulte, c’est le besoin toujours plus grand de mémoire pour stocker toutes ces informations. C’est exactement la même chose avec les données de la bureautique ou les données transmises par internet.

Aujourd’hui, les fichiers transférés dépassent très souvent un méga-octet d’espace disque et les utilisateurs qui transfèrent beaucoup de données plusieurs fois par jour sont de plus en plus nombreux. La question très importante qui se pose désormais concerne la sécurisation et la confidentialité du stockage de la sauvegarde de données. Dans le cadre des salons de coiffure, des salons de beauté et de soins, ces données importantes doivent impérativement être traitées avec le plus grand sérieux. C’est en tout cas la politique de helloCash.

Les différents moyens de sauvegardes de données de caisse enregistreuse

L’ordinateur

Il existe trois grandes façons de sauvegarder les données. La première, la plus simple et la plus dangereuse aussi c’est de tout stocker sur son ordinateur. Ces derniers disposent aujourd’hui d’un disque dur qui atteint souvent 750 Go, amplement suffisant pour stocker toutes les données sensibles. Commode, cette façon de faire donne une accessibilité immédiate et instantanée à toutes les données importantes. Par contre, elle est extrêmement dangereuse sur le long terme. En effet, l’ordinateur et son disque dur sont toujours sujets au crash irrécupérable dû à un choc violent, à un incendie ou encore à un dégât des eaux. Bien sûr quelqu’un dira “Il y a les assurances !”. Oui, bien sûr c’est vrai, mais quand on a perdu les données de toute une vie ou de toute une entreprise, l’assurance reste un bien maigre moyen de consolation.

La sauvegarde de données en ligne

L’arrivée du « nuage » et du Cloud en tout genre est désormais une réalité pour tous. Toutes les grandes compagnies du Web le proposent à leur client, que ce soit Google, Apple, Microsoft, Facebook, etc.  Le stockage sur Cloud est désormais inévitable. Tout va bien quand les besoins en sauvegardes de données de caisse enregistreuse ne sont pas énormes, mais cela coûte assez cher dès lors que l’on voudra sauvegarder des quantités très importantes de données (plus de 100 Go mensuels).  Les abonnements restent encore très chers. Cela reste quand même la technique de stockage de loin la plus sûre. Un disque dur externe peut tomber en défaillance irréparable, c’est rare mais cela arrive. Il peut brûler dans un incendie et toutes les données vont disparaître à tout jamais. Seul le stockage Cloud d’une société spécialisée offre les garanties d’une sauvegarde absolue.  Leur système en miroirs de réseaux est au point depuis des années et aucune donnée n’est désormais perdue par ces grandes sociétés spécialisées. Une des plus connues et des plus fiables est Dropbox. Le logiciel de caisse tactile helloCash est donc très bien placé sur le plan technologique et des innovations mais aussi et surtout en prix.

La sauvegarde quotidienne sur disque dur externe

On aurait pu penser qu’avec l’avènement du Cloud, les disques durs allaient tomber en désuétude. Eh bien, c’est l’inverse qui se produit. Ils se vendent comme des petits pains aux USA. C’est curieux non ? La raison de cet engouement, c’est que les grandes compagnies, Google, Apple, Dropbox ou autres géants du stockage en ligne de données numériques apparaissent trop vulnérables pour certaines applications. Surtout celles qui requièrent un haut degré de confidentialité. Cela explique l’apparition des nouveaux besoins en disques durs d’aujourd’hui. Il y en a d’autres, le stockage des films, des jeux vidéos, et aussi des collections de photos des particuliers, très gourmandes en mémoire stockée et en pleine vogue. Il faut le dire et le répéter, le stockage en ligne reste le plus sûr tandis que le stockage sur disque dur externe offre l’accès à de grosses quantités de données immédiatement disponibles. Il faut donc que chacun aujourd’hui, envisage sérieusement d’avoir à la fois un stockage en ligne de type Cloud et un disque dur externe récent (- de 200€ pour un SSD de 1 To). Il répondra aux besoins de disposer des données importantes sous la main, comme pour les jeux vidéos par exemple. Une sauvegarde se fera automatiquement depuis le disque dur externe jusqu’au Cloud personnel de chacun.

Les sauvegardes de données de caisse enregistreuse et le système helloCash

A l’instar des grandes compagnies de sauvegarde de données, helloCash a mis en place une sauvegarde sécurisée de toutes ses données clients en Cloud. Les sauvegardes de données de caisse enregistreuse sont entièrement sécurisées, à court terme comme sur le très long terme. Elles sont validées par une norme nationale qui fait autorité. Elle est obligatoire pour tous les logiciels de caisse certifiés NF525 depuis Janvier 2018. Chaque patron peut avoir immédiatement et instantanément accès à toutes les données actuelles, les archives, les analyses en temps réel, les plannings et les rendez-vous. Les technologies des sociétés telles que Dropbox, la plus connue, sont les plus sûres. Elles disposent de plusieurs niveaux de sécurité pour protéger et sauvegarder les fichiers clients grâce à des règles de sécurité draconiennes et intransigeantes. helloCash s’est calquée sur ces règles internationales pour sécuriser toutes ses données importantes. L’archivage d’un simple ticket de caisse est désormais entièrement et durablement sécurisé. Il peut aussi être retrouvé instantanément bien entendu.

helloCash prouve encore une fois s’il en était besoin que la qualité n’est pas forcément synonyme de prix inabordables.

 

Comments are closed.